Montbard (Côte-d’Or)

De Une correspondance familiale
(Redirigé depuis Montbard)

Montbard est cité en plusieurs occasions dans les lettres : d'abord lors d'un voyage des Desnoyers en 1863, puis plus tard parce que Damas Froissart a des intérêts dans l'usine électrique qui fournit l'éclairage de la ville. Montbard apparaît aussi, indirectement, en lien avec le naturaliste Buffon (né en 1707 à Montbard – décédé en 1788 à Paris), intendant du Jardin du roi (Jardin des Plantes), ce qui conduit André Marie Constant Duméril à prononcer un discours en son honneur (Ville de Montbard. Inauguration de la statue de Buffon, Dijon, In-8, 1865).
Montbard est situé en Côte-d’Or, au cœur d’une région agricole et forestière.

- La métallurgie à Montbard à la suite de Buffon

Buffon installe des forges sur un bras de la rivière l’Armançon, à Buffon, village près de Montbard. C'est le point de départ d'une l'industrie métallurgique prospère.
En 1895, Les Frères Bouhey fondent la Société Française des Corps Creux (qui garde cette appellation malgré la cession en 1899 à la Société Métallurgique de Montbard) et installent une usine à Montbard. La fonderie est montée en 1897 ; elle fabrique des tubes et bouteilles métalliques sans soudures. En 1902, l’usine Métal Déployé vient rejoindre la Société métallurgique de Montbard. En 1907, à la suite de la création de l’usine d’Aulnoye (Nord), la Société prend le nom de Société Métallurgique de Montbard-Aulnoye. Après des débuts difficiles, elle développe considérablement ses activités pendant la guerre de 1914-1918.

- L'usine électrique

A Semur-en-Auxois, une usine électrique hydraulique est établie dès 1891. En 1920 l'exploitation de son réseau électrique est mise en régie municipale directe.
L’ancienne usine électrique de Saint-Rémy est installée sur la Brenne, à 3 km en amont de Montbard. Elle bénéficie d’une ancienne chaussée importante de moulin, renforcée par un système de vannes qui assure une retenue d’eau. Dans le volume 12 (année 1903) de la revue L’industrie électrique, on signale à propos de Montbard : « La question de l’éclairage semble cette fois résolue. Un ingénieur, M. Piot, utilisant la chute d’eau du moulin de Saint-Rémy, met à exécution le contrat passé entre M. Lefol fils et la ville. Il paraît que le 1er octobre prochain, l’installation du réseau électrique sera faite ».

[D'après J. Boulanger, « L'industrie électrique en Bourgogne », in Dijon et la Côte d'Or en 1911, Actes du 40e Congrès de l'Association française pour l'avancement des sciences, Dijon, tome 1, 555-577.]
Nous n'avons pas trouvé de renseignements sur le concessionnaire de l’éclairage de Montbard, ni sur l'action de Damas Froissart ou de M. Houssin, qu'il cite.

La situation à Semur est à replacer dans un contexte plus large. La distribution de l’énergie électrique en France est régie par les municipalités. Dès les années 1880, elles adoptent le mode de la concession, accompagnée d’un cahier des charges souvent très contraignant. Les concessions sont « considérées par les municipalités comme des sources de revenus, soumises à des délais excessivement courts, à des contraintes d’exploitation et tarifaires draconiennes ». Une clause très fréquente, qui permet « aux concédants de n’être pas définitivement liés à un ancien mode d’éclairage soudain rendu obsolète par de récentes découvertes », donne lieu à maintes contestations. A Semur-en-Auxois la ville « peut faire appel à un nouveau mode d’éclairage sans rien devoir au concessionnaire gazier si le nouveau système a été appliqué dans trois villes de France pendant trois ans ». Vers 1910, il semble que les anciennes concessions gazières arrivant à expiration, un nouveau régime peu à peu s’instaure, plus favorable aux « électriciens ».

[D'après Marcel Boiteux, François Caron, Fabienne Cardot, Histoire générale de l'électricité en France. Tome premier : Espoirs et conquêtes, 1881-1918, Fayard, 1991, en particulier les pages 399 et suivantes.]


Pour citer cette page

« Montbard (Côte-d’Or) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Montbard_(C%C3%B4te-d%E2%80%99Or)&oldid=56503 (accédée le 26 juin 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.