Mairel, Alphonse Eugène (né en 1823) et son épouse Joséphine Müller

De Une correspondance familiale

Charles Metzdorff fréquente Alphonse Eugène Mairel, médecin à Thann. Alphonse Eugène Mairel soutient sa thèse à Strasbourg en 1846 : Essai sur les rapports de causalité entre les affections du cœur et celles du poumon.

Alphonse Eugène Mairel épouse Joséphine Müller le 17 juillet 1849, devant Jean Willig, adjoint au maire de Thann. L’acte précise l’état-civil des mariés :
Eugène Alphonse Mairel, docteur en médecine, né le 4 mars 1823 à Thann, est fils de Barthélemy François Mairel[1] (vers 1776-1855), officier en retraite, et de Marie Madeleine Elisabeth Caroline Antoinette D'Eslon[2] (1787-1864), domiciliés à Thann.
Joséphine Müller, son épouse, née à Guebwiller le 1er janvier 1832, est une mineure assistée de Thiébaut Müller (1793-1880), négociant et maire de Thann, et de Marie Anne Koch, ses père et mère.
Les témoins sont Etienne Charles Antoine Lelièvre, secrétaire de l'Académie de Strasbourg, 44 ans, domicilié à Strasbourg, beau-frère de l'époux ;
Jean Jacques Müller, graveur sur rouleaux, 53 ans, oncle de l'époux, domicilié à Thann ; Henri [Binschedler], fabricant, 59 ans, domicilié à Thann ;
Philippe Koch, commissionnaire de marchandises, 39 ans, domicilié à Thann, oncle de l'épouse.

Alphonse Eugène Mairel et Joséphine Müller ont deux enfants, une fille et un fils :

- Fanny Mairel, née en 1851. Elle épouse Paul Edouard Munsch, notaire, en 1879. Les témoins du mariage sont Barthélemy François Mairel, officier en retraite, âgé de 75 ans (le grand-père de Fanny) et Thiébaud Müller, négociant, maire de Thann, 58 ans. Charles Metzdorff assiste au mariage

- René Mairel, né le 18 mai 1857. Il fréquente le collège Scheurer-Kestner à Thann entre 1867 et 1870, du cours préparatoire 1e année à la 6e. René Mairel devient médecin comme son père après avoir passé sa thèse en 1883 : Des Complications urémiques de l'épithélioma du col utérin. En 1919 il épouse à Thann Léonie Magnin.

Notes

  1. Barthélemy François Mairel a été marié précédemment avec Marie Désirée Arnout, décédée en 1818.
  2. Marie Madeleine Elisabeth Charlotte Antoinette d'Eslon, épouse en secondes noces (1822) de Barthélemy François Mairel, est veuve de François Antoine Boltz d'Eslon, décédé le 17 mars 1821 ; de ce premier mariage sont nés à Thann en 1810 Charles Antoine Louis Alphonse Boltz et, en 1812, Marie Thérèse Adèle Boltz, épouse d’Etienne Charles Antoine Lelièvre. Par ailleurs, un inventaire mentionne en 1866 un don à l'hospice de Thann par « Madeleine Elisabeth d'Eslon, épouse Mairel ».



Pour citer cette page

« Mairel, Alphonse Eugène (né en 1823) et son épouse Joséphine Müller », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Mairel,_Alphonse_Eug%C3%A8ne_(n%C3%A9_en_1823)_et_son_%C3%A9pouse_Jos%C3%A9phine_M%C3%BCller&oldid=42070 (accédée le 7 juillet 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.