Kussmaul, Adolf (1822-1902)

De Une correspondance familiale

Pendant l’été 1882, Charles Mertzdorff, souffrant de l’estomac, consulte le docteur Adolf Kussmaul à Strasbourg.

Adolf Kussmaul naît près de Karlsruhe en 1822 dans une famille de médecins. Il entreprend en 1840 des études de médecine à l'université de Heidelberg, qu’il poursuit jusqu’en 1848 à Vienne et à Prague. Il est médecin militaire pendant deux ans puis exerce comme praticien à Kandern (Forêt-Noire), où il se marie en 1850. Il reprend des études et devient professeur à Heidelberg, puis à Erlangen (1859), à Fribourg (1863) et enfin  à Strasbourg (1876). En 1886, il se retire à Heidelberg.

Parmi les procédés de diagnostic et de thérapeutique qu’il met au point, citons la pompe d'estomac, une technique chirurgicale pour traiter la sténose (rétrécissement) du pylore ; le prélèvement du suc gastrique pour examen ; des essais de gastroscopie.

Il publie des poèmes avec Ludwig Eichrodt (1827-1892) sous le pseudonyme collectif de Gottlieb Bierdermaier.

En français, paraît en 1884 : Les troubles de la parole, traduction française, augmentée de notes, par le Dr A. Rueff.



Pour citer cette page

« Kussmaul, Adolf (1822-1902) », Une correspondance familiale (D. Poublan et C. Dauphin eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Kussmaul,_Adolf_(1822-1902)&oldid=24842 (accédée le 8 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.