Flach, Michel (1815-1880) et ses proches

De Une correspondance familiale

Le « maître d’école » de Vieux-Thann est mentionné dans plusieurs lettres des Mertzdorff des années 1860 et 1870, parfois sous son nom (« M. Flach »). Il s’agit de Michel Flach.

Michel Flach, né à Saint-Hippolyte (arrondissement de Colmar) le 21 août 1815, est fils de Jean Michel Flach, tonnelier, décédé à Saint-Hippolyte le 16 août 1830, et de Thérèse Bleger, décédée à Saint-Hippolyte le 5 avril 1839.

La première épouse de Michel Flach, Agathe Baur, décède à Vieux-Thann le 9 août 1852. Il se remarie le 28 janvier 1854 avec Marguerite Sester, couturière, née à Vieux-Thann le 9 juin 1819, fille de Sébastien Sester, tailleur, décédé à Vieux-Thann le 4 juillet 1853, et de Marguerite Hoffsteller, décédée le 7 août 1829. Marguerite Sester, lorsqu’elle épouse Michel Flach, est veuve de Charles Frédéric Gall, serrurier, décédé à Vieux-Thann le 8 juillet 1846.

Le couple Flach-Sester a quatre enfants :
(Marie) Eugénie, née le 12 janvier 1855
Émilie (Marie Marguerite), née le 19 février 1857
(Michel Charles) Aimé, né le 16 février 1858
(Gustave) Anatole, né le 28 mars 1859.



Pour citer cette page

« Flach, Michel (1815-1880) et ses proches », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Flach,_Michel_(1815-1880)_et_ses_proches&oldid=41856 (accédée le 26 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.