Duruy, Victor (1811-1894)

De Une correspondance familiale

Victor Duruy est invité à un grand dîner donné par les Milne-Edwards (lettre du 11 février 1878).

Destiné comme son père à travailler à la manufacture des Gobelins, Victor Duruy est incité à poursuivre des études : au collège Sainte-Barbe à Paris, puis à l’Ecole normale supérieure. Agrégé d'histoire (1833), docteur ès lettres (1853), il est professeur d'histoire à Reims (1833) puis à Paris. Il est nommé Inspecteur général de l'enseignement secondaire (1862). Ministre de l'Instruction publique (1863-1869), il oblige les communes de plus de 500 habitants à créer une école de filles (loi de 1867), revalorise le traitement des instituteurs, modernise l’enseignement secondaire, crée l’Ecole pratique des hautes études (1868), réforme la pédagogie. Après son départ du ministère, il siège au Sénat (1869-1870) puis se consacre à des travaux historiques : histoire des Grecs, des Romains, histoire de France. En 1873 il entre à l’Institut (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) ; en 1879 il est élu à l’Académie des sciences morales et politiques et en 1884 à l’Académie française.



Pour citer cette page

« Duruy, Victor (1811-1894) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Duruy,_Victor_(1811-1894)&oldid=41834 (accédée le 24 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.