Deleruyelle, Auguste (1766-1847)

De Une correspondance familiale

Dans les années 1842 et 1843, en particulier au moment des fiançailles d'Auguste Duméril avec sa cousine Eugénie, la famille Duméril de Lille a recours au « curé de Saint Maurice ». Ce curé doyen de Saint-Maurice est Auguste Deleruyelle.

Auguste (Laurent Joseph) Deleruyelle (1766-1847) est le fils d'un fermier, meunier, Jean Baptiste Deleruyelle (1733-1790) et de Marie Alexandrine Joseph Boursette (1739-1791). Auguste Deleruyelle est le quatrième d'une fratrie de treize enfants. En 1808 il exerce au Quesnoy-sur-Deule, à Notre-Dame de Douai en 1814, et en 1821 à Saint Maurice à Lille. L' Éloge funèbre de M. l'abbé Deleruyelle : grand doyen, curé de Saint-Maurice à Lille, prononcé le 30 août 1847 par l'abbé Bernard (Charles Joseph Bernard), est publié.

Notes




Pour citer cette page

« Deleruyelle, Auguste (1766-1847) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Deleruyelle,_Auguste_(1766-1847)&oldid=42929 (accédée le 5 octobre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.