Bobé, Louis (vers 1808-1878), son épouse et ses filles

De Une correspondance familiale

Dans les lettres de Charles Mertzdorff il est plusieurs fois question des «  Dames Bobé », de « Lina Bobé », du père. Ces personnes font appel à lui et il les aide financièrement lorsqu'elles  reprennent un internat à Paris, conscient que chacun dans la famille « se donne bien de la peine » pour s'en sortir.

Louis Bobé, « le père » dont il est question dans les lettres, est né à Nantes, fils de Louis Bobé et Marguerite Minier. Il a au moins un frère, François Bobé, né vers 1823,  jardinier à Nantes. Louis Bobé est officier d'artillerie, puis  employé de commerce. Il meurt 20 décembre 1878, à son domicile, 140 rue Saint-Martin (Paris 4e).
Louis Bobé épouse Marguerite Madeleine Wiss (née vers 1824).
Le couple Bobé-Wiss a au moins trois enfants :
- Eugène Bobé, né à Douai en juin 1856 et décédé peu après
- Eugénie Frédérique Bobé, née à Douai le 12 janvier 1858. Elle devient professeur de chant ; en 1884 elle épouse Camille Auguste Kractzer (né à Paris en 1862), voyageur de commerce.
- une autre fille (d'après les lettres). Il s'agit possiblement de Marie Alexandrine Bobé, décédée le 29 juin 1888 (Paris 4e) [acte absent]. S’agit-il de Lina ?



Pour citer cette page

« Bobé, Louis (vers 1808-1878), son épouse et ses filles », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bob%C3%A9,_Louis_(vers_1808-1878),_son_%C3%A9pouse_et_ses_filles&oldid=41612 (accédée le 29 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.