Bailly, Jean Sylvain (1736-1793)

De Une correspondance familiale

Fils du peintre et littérateur Jacques Bailly, Jean Sylvain Bailly, né à Paris en 1736, fréquente la Cour et les salons aristocratiques. Il est reçu à l’Académie des sciences en 1763 pour ses travaux sur l’astronomie et à l’Académie française en 1783. Député du Tiers aux États généraux, il est élu maire de Paris et devient président de la Constituante. Sa carrière publique prend fin avec les massacres du Champ de Mars : il quitte son poste de maire en 1791 et se retire à Nantes. André Marie Constant Duméril a l’occasion de le rencontrer à Rouen lors d’un dîner chez grand vicaire (janvier 1792). En 1793 Bailly est arrêté à Melun où il avait rejoint Laplace et condamné à mort.



Pour citer cette page

« Bailly, Jean Sylvain (1736-1793) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bailly,_Jean_Sylvain_(1736-1793)&oldid=41547 (accédée le 30 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.