Bailly, Émile (1829-1894)

De Une correspondance familiale

Lorsque Marie Mertzdorff, épouse de Marcel de Fréville, est enceinte, elle consulte le docteur Bailly (lettre du 15 décembre 1880).

Émile Bailly, médecin, est professeur agrégé à la Faculté de médecine de Paris. Allié à la famille Vilmorin, il est correspondant de la Société d'horticulture d'Orléans. Le Journal du Loiret du 22 décembre 1894 précise qu'Émile Bailly est décédé au château de Nouan, près de Gien.

Citons parmi ses publications :
De l'emploi de la force dans les accouchements. (Cand. le Dr Em. Bailly) 1866
Traitement de l'éclampsie, 1869
Recherches sur le souffle utérin après l'accouchement, 1874
De quelques Difficultés d'accouchement inhérentes à la présentation du siège, 1876
De l'Anesthésie dans les accouchements naturels et d'un nouvel appareil (appareil de Legroux) pour administrer le chloroforme aux femmes en couches, 1878
Les vacances d'un accoucheur : deuxième voyage en Auvergne en 1879, 1880
Les Vacances d'un accoucheur. Voyage au pays des nourrices. Dix jours d'automne dans le Morvan en 1881, 1882
Du Rôle protecteur du feuillage chez les conifères, 1894.



Pour citer cette page

« Bailly, Émile (1829-1894) », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=Bailly,_%C3%89mile_(1829-1894)&oldid=41546 (accédée le 29 septembre 2022).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.