Désormes, Caroline Henriette (1796-1846), épouse Clément

De Une correspondance familiale

Le 17 mars 1846 Auguste Duméril note dans son journal la mort de Mme Clément-Désormes.

Caroline Henriette Désormes est la fille de Charles Bernard Désormes (1777-1862) et de Marie Catherine van Estienvord (†1825). Charles Bernard Désormes est un chimiste et inventeur, collaborateur de Nicolas Clément ; il est commissaire du gouvernement provisoire de 1848 pour l'Oise.

En 1813 Caroline Henriette Désormes épouse Nicolas Clément, qui modifie alors son nom en Clément-Désormes. Nicolas Clément (1779, Dijon-1841) est un chimiste et physicien. Le couple Clément-Désormes a trois enfants :

  1. Paméla (Mathilde Clotilde) Clément-Désormes, née en 1817. En 1836 elle épouse Jean Baptiste Jules Humblot (1802-1859). Ils ont plusieurs enfants : Le décès de leur fille aînée, Caroline Marguerite Humblot-Conté (1837-1858) est mentionné par André Marie Constant Duméril (lettre du 27 août 1858). Une autre fille, Mathilde (Hélène) Humblot (1843-1914) épouse Charles Prosper Pensa (1829-1898)
  2. Mathilde Marguerite Clément-Désormes, mariée avec Louis Auguste Cavalier (1805-1864)
  3. Alphonse Clément-Désormes (1817-1879), ingénieur et entrepreneur dans le domaine des chemins de fer. En 1847, à Lyon, il épouse Jeanne Pierrette Pignatel (née en 1826).



Pour citer cette page

« Désormes, Caroline Henriette (1796-1846), épouse Clément », Une correspondance familiale (C. Dauphin et D. Poublan eds.), URI: https://lettresfamiliales.ehess.fr/w/index.php?title=D%C3%A9sormes,_Caroline_Henriette_(1796-1846),_%C3%A9pouse_Cl%C3%A9ment&oldid=57278 (accédée le 7 février 2023).

D'autres formats de citation sont disponibles sur la page page dédiée.